Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Menu Inscription
Chercher
Menu Principal
Réservé aux Membres
Liens Utiles
Qui est en ligne
22 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 22

plus...


Parcourir cette discussion :   1 Utilisateurs non enregistré en ligne






Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#1
honorable
honorable


Informations utilisateur
Pour certaine personnes

A lire
Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
1535 La messe est interdite à Genève. La réforme protestante se rapproche de la Savoie.
1536 Les Bernois et les Valaisans occupent le Chablais. Le protestantisme s’y installe.
1536 Charles III, inquiet des ambitions françaises sur le Milanais, prend le parti de Charles-Quint,
1536 François 1er , en représailles, annexe la Bresse, le Bugey et le Val Romey. Genève s’isole de la Savoie.
1536 Les armées françaises envahissent la Savoie et la France y installe son administration.
1536 Charles III, Duc de Savoie, est contraint de quitter la Savoie et d’installer sa capitale provisoire à Turin.
1536 François 1er crée le Parlement de la Savoie Française à Chambéry
1536 Publication par François 1er de l’Edit de Villers-Cotteret de 1539 applicable à la Savoie : obligation pour les
curés de consigner, en français, dans des registres paroissiaux, les naissances, puis les mariages et les décès.
(les premiers registres encore existants commencent vers 1550, en fait, plutôt vers 1600)
1553 Emmanuel-Philibert 1er
, « Tête de Fer » devient Duc de Savoie, « émigré » en Piémont.
1559 Emmanuel-Philibert, soucieux de récupérer son Duché, se rapproche de l’Empire. A la tête des armées de
Charles-Quint, il bat les armées françaises d’Henri II à la Bataille de Saint-Quentin.
1559 Traité de Cateau-Cambrésis. Emmanuel-Philibert reçoit de Charles-Quint le prix des efforts déployés à ses
côtés. Il récupère la Savoie Française et épouse Marguerite de France, sœur d’Henri II. Une réorganisation
importante du Duché est entreprise.
1559 Installation d’un Sénat à Chambéry et d’un autre à Turin 1561-1563. La capitale du Duché, trop exposée à
Chambéry, est transférée à Turin. La sépulture des princes, jusque là à Hautecombe, est installée à Superga, tout
près de Turin.
1561 Recensement pour la gabelle du sel en vue de créer de nouvelles ressources fiscales régulières pour financer,
notamment, une armée permanente.
1563 Fin de l’occupation française. La Savoie est divisée en sept provinces.
1564 Berne rend à la Savoie Gex, Ternier, Gaillard et Chablais.
1569 Les Valaisans rendent à la Savoie la partie du Chablais qu’ils lui avaient prise.
1576/1586 Peste à Chambéry et dans le Petit Bugey

1593 Re-catholicisation du Chablais par François de Sâles. Elle est achevée en 1598
1598 Edit Ducal réglementant l’usage des armoiries tant par l’aristocratie que par la bourgeoisie.
1600 Henri IV fait envahir la Savoie par Lesdiguières
1601 Traité de Lyon : la Savoie perd définitivement la Bresse, le Val Romey, le Pays de Gex et le Bugey
1602 Tentative avortée des Savoyards pour reprendre Genève : « L’Escalade ». Evincé de France et de Genève, le
Duc tourne ses yeux vers l’Italie
1602 François de Sâles devient Evèque de Genève, mais son siège épiscopal est à Annecy.
1630 Peste en Savoie, en particulier à Chambéry en 1632.
1633 Le Duc de Savoie qui rêve d’être Roi, obtient le droit de porter le titre d’Altesse Royale.
1636 Régence de Christine de France. Révolte des Princes Thomas et Maurice. Guerre civile en Savoie
1640 Dernière récurrence de la peste en Savoie
1642 Fin de la guerre civile savoyarde.
1665 Canonisation de Saint François de Sâles.
1690 Occupation Française par l’armée du Maréchal Catinat jusqu’à 1697
1696 1696 Edit portant création de l’Enregistrement au Tabellion de tous les actes notariés, pour augmenter les
ressources fiscales et leur donner une preuve formelle pour le cas où ils auraient à être produits devant les Juges
ou le Sénat
1703 Occupation française : siège de Chambéry.
1713/1714 Traités d’Utrecht et de Rastatt : le Duc de Savoie devient enfin Roi, mais, seulement de Sicile.
1718 La Savoie échange la Sicile contre la Sardaigne au Traité de Londres. Le Roi de Sicile devient Roi de PiémontSardaigne.
Les Savoyards sont ses sujets sans, pour autant, devenir ni piémontais, ni sardes, ni, bien sûr,
italiens !
1726 Recensement des hommes en Savoie prenant le nom de Consigne des mâles.
1728 Cadastration générale de la Savoie : établissement de la mappe et des tabelles.
1742 Occupation de la Savoie par les troupes espagnoles : établissement de la capitation espagnole, recensement
effectué pour tenter de mieux répartir l’important tribut réclamé à la Savoie par les Espagnols qui ne quittent le
pays qu’en 1749
1762 Abolition par le Rois Sarde de la taillabilité et du droit d’échute : « une nuit du 4 août savoyarde !»
1774 Transformation du Régiment Provincial du Chablais en Régiment Provincial de Savoie.
1779 Création du Diocèse de Chambéry en Savoie, démembré de celui de Grenoble en France.
1792 Les armées françaises républicaines du Général Montesquiou envahissent la Savoie
1792 Réunion de la Savoie à la France comme 84ème département français : Département du Mont Blanc.
1792 Les registres d’état-civil sont désormais tenus par les municipalités. Arrêt des insinuations au Tabellion.
1793 Arrestation des prêtres « insermentés » de Savoie. « Terreur » du représentant ALBITTE. Démolition de
nombreux clochers. Certaines paroisses sont « rebaptisés » de noms révolutionnaires.
1794 Début de la vente des biens nationaux en Savoie. Fin de la Terreur.
1795 Traité de Paris : cession de la Savoie, de Nice et du Piémont à la France de Bonaparte. Le Roi se réfugie en
Sardaigne
1798 Annexion de Genève à la France
1798 Création du Département du Léman englobant Genève.
1801 Concordat entre la France et le Pape : redéfinition des relations Etat-Eglise. Les Curés retrouvent officiellement
leurs paroisses. Résistance à l’enrôlement dans l’armée.
1814 Les Autrichiens entrent dans Chambéry et occupent la Savoie pour le compte du Roi de Piémont-Sardaigne.
1814 1
er Traité de Paris : la Savoie coupée en deux. Chambéry, notamment, reste française.
Les Armées Françaises sont chassées de Savoie. Celle-ci est restituée en totalité, y compris Chambéry, au Roi
de Piémont-Sardaigne.
1815 La tenue des registres paroissiaux est reprise par les Curés. Reprise des insinuations au Tabellion Sarde par
les notaires.
1848 Recensement de la population savoyarde : 582.924 habitants, pauvreté et émigration.
1858 Nouveau recensement de la population savoyarde : 542.258 habitants.
1860 Premières élections législatives en Savoie. Fin du Tabellion Sarde.
1860 Plébiscite confirmant l’union à la France : 130.553 OUI et 235 NON.
La Savoie devient définitivement française. Ses lois sont désormais celles de la France




A l’occasion du 150e anniversaire du rattachement de Nice et de la Savoie à la France, elle retrace l’histoire des comtes et ducs de Savoie.

Vieille de mille ans, la maison de Savoie est la plus ancienne dynastie dEurope. Longtemps considérée comme « le portier des Alpes », elle a fait de Chambéry, sa capitale, une ville à la confluence des principales routes de commerce au Moyen Age.

Mais en 1536, fuyant l’invasion française, le duc de Savoie, Charles III, quitte la ville, emportant avec lui le saint suaire, ce linceul qui porterait l’empreinte du visage du Christ. La relique, qui n’a plus été exposée depuis 2000, est désormais la propriété du Vatican.

Quant à la maison de Savoie, elle fixa alors sa capitale à Turin.

Pour l’Histoire : Le 24 mars 1860, le traité de Turin est signé. Le duché de Savoie se trouve désormais réuni (appelée « Annexion » ou depuis les années 1960 « Rattachement ») à la France.

Entre ciel et terre, avec ses sommets et ses lacs, c’est la Savoie ! Et des lacs, la région en compte des dizaines, de toutes tailles, de toute nature, et de toute beauté… Le premier d’entre eux est le lac du Bourget. Dix-huit kilomètres de long, trois de large, c’est le plus grand lac naturel de France. Thierry Prudhomme y navigue tous les jours, ou presque. D’origine bretonne, cet ancien marin au long court est devenu… marin d’eau douce, il y a près de 25 ans ! Amoureux du site, il se passionne pour le patrimoine naturel du lac, mais aussi pour son histoire… Il nous raconte comment la Reine Victoria fut subjuguée par la majesté du lieu. Avant elle, d’autres personnalités étaient des habitués du lac : l’impératrice Joséphine, la reine Hortense, Elisabeth d’Autriche ou bien encore le roi Georges Ier de Grèce… Tous vont assurer le développement et la notoriété d’Aix-les-Bains qui, au début du 19ème siècle, n’est encore qu’un village…
Béatrice Druhen-Charnaux est guide. Elle est également la meilleure spécialiste de l’histoire de la ville. Elle nous emmène à la découverte du casino, ouvert en 1849, et décoré de magnifiques mosaïques réalisées par des artistes vénitiens. Avec elle, nous partons à la rencontre des nombreux écrivains séduits par la région et notamment les romantiques pour lesquels, à l’image d’Alphonse de Lamartine, le lac est une intarissable source d’inspiration.
Autre source, thermale celle-là… Car Aix prend surtout son essor grâce à son eau sulfurée qui sourde à 48 degrés. Les Romains furent d’ailleurs les premiers à l’exploiter et à construire des thermes. Au fil des siècles, l’intérêt thérapeutique de cette eau ne va jamais se démentir. En 1783, Victor-Amédée III de Savoie fait édifier de nouveaux thermes qui seront sans cesse agrandis, embellis et mis au goût du jour. Aix-les-Bains devient alors l’une des plus importantes stations thermales de France. Plus de deux siècles après, elle l’est encore !
Grands témoins de cette histoire : les palaces. A son âge d’or, la ville en comptera une dizaine. La plupart d’entre eux a été transformé en appartements. Anne Durand vit dans l’ancien Excelsior. Depuis sept ans, cette dentiste se passionne pour l’histoire de ce grand hôtel. Régulièrement, dans le parc de la résidence, elle joue les archéologues en herbe et met au jour quelques petits « trésors »…
A une trentaine de kilomètres de là : le lac d’Annecy. Un autre patrimoine, une autre histoire. Anne et Philippe Paccard sont fondeurs de cloches. Pour eux, le lac est la plus belle des cartes de visite… Dès qu’un client arrive, ils l’emmènent faire un tour en bateau. A quelques dizaines de mètres du rivage se trouvent les ateliers et les fours. Chaque année, 500 cloches en sortent et partent résonner dans le monde entier…
Emmanuelle Follin est une autre passionnée du lac d’Annecy. Elle vit à Menthon-Saint-Bernard, dans la résidence des Presles qui regroupe une vingtaine de maisons imaginées par Fernand Maillot. En 1920, ce banquier-visionnaire transforme un ancien vignoble en zone résidentielle. Les maisons, simples et cossues, sont louées pendant l’été. Le succès est alors immédiat…

« Une montagne nature, aux étés verts et bleus, aux hivers d’une blanche sérénité. Une montagne des hommes, que les habitants n’ont pas désertée. Les beaufortains y vivent leur vie de montagnards, invitant le vacancier à faire un bout de chemin avec eux et à partager leur pays. Le Beaufortain a un pouvoir de séduction évident.

Depuis Albertville, capitale olympique, une dizaine de kilomètres de route permet d’atteindre le pays. Cette belle transition entre plaine et montagne ménage le suspens. Et lorsque, après le dernier virage, la vallée s’ouvre, on se sent en terrain connu, avec un agréable sentiment de quiétude.

Ici, le paysage fait ressortir des souvenirs enfouis. Devant soi, on découvre tout à coup la montagne de son enfance, son rêve de montagne Celle qu’on dessinait à l’école sans l’avoir vue, celle que la surfréquentation des stations ne permet plus de retrouver.

Tout y est : la crête des sommets enneigés dessinant l’horizon, les prés d’un vert intense où paissent les troupeaux, le petit village serré autour de son clocher, accroché à la pente et, partout, les chalets de bois, habitat traditionnel, disséminés sur les flancs de la montagne.

Les domaines d’altitude n’ont pas été négligés. Les alpagistes y conduisent toujours leurs troupeaux l’été. Cette pratique n’a pas été abandonnée, car la flore des alpages donne les laits les plus riches et les plus parfumés. C’est là que le Beaufort acquiert toute sa saveur.

Tout en Beaufortain est équilibre. Equilibre qui se conjugue avec le dynamisme. Dynamisme des agriculteurs à qui l’on doit ce pays vert, résultat d’un minutieux jardinage de la montagne; dynamisme aussi des habitants qui ont su répondre au développement touristique sans renier leur identité. »



Pour info C'est du copier coller

La savoie

Date de publication : 28/09/2018 16:18
LA SAVOIE LIBRE
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#2
Membre du
Membre du


Informations utilisateur
Ouaiiiiiiiiiissss


Chacun dans son coin et retour au moyen âge avec nos fiefs et nos comtés

Et vive la Picardie libre https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Picardie





Date de publication : 28/09/2018 19:06
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#3
presque-honorable ;-)
presque-honorable ;-)


Informations utilisateur
J aime bien le "pour certaine personne".

Par contre ça a l'air très intéressant et vais lire ..

Date de publication : 28/09/2018 20:42
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#4
Membre du
Membre du


Informations utilisateur
Citation :

noel a écrit :
Ouaiiiiiiiiiissss


Chacun dans son coin et retour au moyen âge avec nos fiefs et nos comtés

Et vive la Picardie libre https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Picardie






Là au moins il y a des images.....

Date de publication : 29/09/2018 06:58
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#5
Membre du
Membre du


Informations utilisateur
Allez à mon tour, vive la lorraine...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Lorraine

Date de publication : 29/09/2018 07:00
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#6
Membre du
Membre du


Informations utilisateur
Savoyard de naissance
Isérois depuis longtemps
J'aspire à être Drômois

De toutes façons je reste sur les Terres de Mandrin


Peu importe le coin où tu habites du moment que tu t'y trouves bien


Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver ?

Jean Ferrat . 1964

Date de publication : 29/09/2018 07:37

Modifié par : Le-Outard le 29/09/2018 18:03:47
Un bon Dauphinois se doit d'être bien......... Gratiné
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#7
vieux sage
vieux sage


Informations utilisateur
Qu'est ce que cela fout sur un site dédié à la moto ???
Il y a plein d'autres endroits pour parler de cela.



Date de publication : 29/09/2018 07:45
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#8
très honorable
très honorable


Informations utilisateur
Terrien de naissance!! Até et fière de l'ètre! Vive! La F6 Libre !!!

Date de publication : 29/09/2018 07:46
]Une biére ça va! deux biéres ça va mieux !!https://encrypted-tbn0.gstatic.com/ima ... 8eOin8mbij6GMKRiyf_0bGVEw
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#9
Membre du
Membre du


Informations utilisateur
Citation :

Grand_Lu a écrit :
Qu'est ce que cela fout sur un site dédié à la moto ???
Il y a plein d'autres endroits pour parler de cela.




Cépafo

Citation :

lol a écrit :
Terrien de naissance!! Até et fière de l'ètre! Vive! La F6 Libre !!!


+1


Date de publication : 29/09/2018 07:48
Un bon Dauphinois se doit d'être bien......... Gratiné
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#10
Membre du
Membre du


Informations utilisateur
Citation :

Le-Outard a écrit :
Citation :

Grand_Lu a écrit :
Qu'est ce que cela fout sur un site dédié à la moto ???
Il y a plein d'autres endroits pour parler de cela.




Cépafo

Citation :

lol a écrit :
Terrien de naissance!! Até et fière de l'ètre! Vive! La F6 Libre !!!


+1



+1 RAB. Wikipédia si j'ai besoin de me renseigner, on est pas en train de faire nos études et de copier coller des infos internet pour faire nos devoirs

Belle région à visiter quand même

Il aurait mieux valu une photo de la nouvelle monture, quoi que

Bizzz les Loulous, un peu de brin, ça fait du bien.

Date de publication : 29/09/2018 09:22
Image redimensionnéeImage redimensionnée

Un con, ça ne se définit pas. On ne peut donner que des exemples...
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Chronologie de l’Histoire de la Savoie (1535-1860)
#11
très honorable
très honorable


Informations utilisateur
Gdlu a tout dit

Date de publication : 29/09/2018 11:27
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut








[Recherche avancée]


Site realise par Clyde avec : XOOPS 2.5 © 2001-2015 The XOOPS Project